Pour les actes de cautionnement conclus avant le 25 novembre 2018, le fait que la mention manuscrite prévue par l’article 22-1 de la loi du 6 juillet 1989 n’ait pas été rédigée par la caution elle-même mais par le locataire justifie l’annulation de l’acte de...